Accueil du site > Newsletter > EXPOSITION > « BOURDELLE ET L’ANTIQUE »

« BOURDELLE ET L’ANTIQUE »

Présentée au musée Bourdelle à Paris jusqu’au 4 février 2018, l’exposition « Bourdelle et l’antique » témoigne de la passion d’un moderne pour l’antique. Au tout début du XXe siècle, c’est en effet dans le patrimoine spirituel et plastique de la Grèce ancienne que le sculpteur vient puiser pour créer les chefs d’œuvre de sa maturité : Tête d’Apollon, Héraklès archer, Centaure mourant


Avec ces œuvres, qu’il qualifie d’« œuvres libres », par rapport aux sujets imposés par des commanditaires pour des portraits ou des monuments publics, Bourdelle trouve sa propre voie. De l’énergie primordiale du mythe, des figures fabuleuses des temps archéologiques, il tire la force novatrice d’un travail synthétique. En repensant ses sculptures en termes de masses et de plans, l’artiste donne corps à une beauté inédite, que la critique va d’abord dénoncer comme un retour à l’« idole du sauvage ».

Ce retour à l’origine l’inscrit pourtant dans un mouvement plus large d’expérimentations plastiques, qui voit nombre d’artistes de l’époque moderne se tourner vers les archaïsmes et réinventer des formes anciennes. Réunissant quelque 150 œuvres, l’exposition confronte la production de Bourdelle à des œuvres de Puvis de Chavannes, Picasso, Maillol, Matisse, Bonnard, Roussel ou Denis.

Ami de Bourdelle, participant comme lui à l’aventure du Théâtre des Champs-Élysées puis au décor de Notre-Dame du Raincy, Maurice Denis lui a rendu hommage en caractérisant ainsi son œuvre : « Il est de ceux qui, dans les dernières années du XIXe siècle, entre un académisme décadent et un naturalisme borné, ont rendu à l’imagination un rôle essentiel dans les arts. Le ressort de son génie c’est le lyrisme, c’est la poésie. Un souffle impétueux passe dans toute son œuvre. Il ne conçoit pas la matière sans esprit, ni la beauté sans la pensée. »

Parallèlement à son exposition parisienne, le musée Bourdelle organise en Chine une exposition « Bourdelle et les dieux ». Dépôt du musée Bourdelle au musée Maurice Denis, la statue d’Héraklès archer qui orne habituellement la cour du musée est partie pour un long voyage, afin de figurer dans cette exposition présentée au musée de l’université de Tsing Hua à Pékin et au China Art Museum de Shangaï, de novembre 2017 à octobre 2018.



Héraklès archer, départ pour la Chine. Photos D. R.



Enregistrer au format PDF Imprimer au format PDF
Inscription à la newsletter

La newsletter donne chaque mois des informations sur l’actualité et les activités proposées par le musée. Pour la recevoir, inscrivez votre adresse e-mail ci-dessus

__________

Musée départemental Maurice Denis

2 bis, rue Maurice Denis
78102 Saint-Germain-en-Laye cedex

01 39 07 87 87

Jours et horaires d’ouverture

Du mardi au vendredi de 10h à 12h30
et de 14h à 17h30
Les samedis, dimanches et jours
fériés de 10h à 12h30 et
de 14h à 18h30 (sauf 1er janvier,
1er mai et 25 décembre).
Evacuation des salles 15 minutes
avant la fermeture du musée

Visite virtuelle du Musée

Suivez-nous sur

Inscription newsletter